Saint Seiya: Another Dimension

Forum de RP se passant dans un univers alternatif à Saint Seiya. Rejoignez de tous nouveaux camps et enfilez de toutes nouvelles armures pour défendre votre cause.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Zeus
PNJ Staff & Dieu de la Foudre
avatar

Messages : 40
Cosmos : 220
Date d'inscription : 28/06/2018
Localisation : Olympe
Armure : Dieu des Dieux et du Ciel

MessageSujet: Histoire   Jeu 28 Juin - 17:32

Un, deux... un, deux... ici Zeus, en direct de votre tête.

Si vous êtes ici, c'est peut-être parce que vous connaissez l'oeuvre originale du mangaka Masami Kurumada ou l'une de ses prélogie. Mais ici, vous n'incarnerez pas les Saints, ni les Marinas, ni aucune autre faction tirée directement de l'univers de Saint Seiya.
Non, ici s'ouvre devant vous les portes de la réalité, pas celle d'un manga, d'un anime ou d'un jeu. Vous pouvez appelez ça une autre dimension si vous le voulez, mais vous vous fermerez à la dure réalité qui menace notre monde. Mais avant, laissez moi vous parler davantage du monde qui vous entoure.
Dans un premier temps, je m'en vais vous compter les faits mythologique, que vous connaissez peut-être. Si c'est le cas, je vous invite au moins à lire la deuxième partie de l'histoire, qui relatera l'histoire de cet univers en particulier. Sans plus tarder...


Mythologie


Comme vous le savez peut-être, Gaïa, la déesse primordiale de la Terre, naquit du chaos. Se sentant terriblement seule, même entourée de ses frères et sœurs, elle donna naissance à Ouranos, le dieu primordial du Ciel, ainsi qu'à Pontos, le dieu primordial des Océans. Ensemble, ils formèrent ce que vous appelez la Terre. Mais ce n'était pas suffisant pour Gaïa, qui décida d'enfanter avec Ouranos, donnant d'abord naissance aux premiers Cyclopes, suivi des Hécatonchires, puis des douze Titans et Titanides (Coéos, Crios, Cronos, Hypérion, Japet, Mnémosyne, Océanos, Phœbé, Rhéa, Téthys, Théia, Thémis). Ouranos, prenant peur en voyant les difformités des Cyclopes et des Hécatonchires, les plongea dans le Tartare. La colère de Gaïa ne tarda pas, obligeant Ouranos à descendre sur la terre, afin d'y perdre son pouvoir, et le faire exécuter par Cronos, le plus jeune de ses fils.

Un nouvel âge commença alors pour le monde, celui du règne des Titans et du début de l'humanité. Si le monde se portait bien au début, les Titans se révélèrent rapidement être des tyrans, obligeant l'humanité à rester cachée dans le noir. Les pouvoirs des Titans étaient tellement colossaux, et personne n'osait les affronter. De plus, Cronos avait reçu un avertissement de son père, lui disant qu'un jour, il serait trahit pas l'un de ses enfants. Pour éviter que cette prédiction ne se réalise, il avala chacun des enfants qu'il avait eu avec sa sœur Rhéa. Pourtant, celle-ci prenant peur devant le comportement de son mari, éloigna le dernier de ses enfants, qu'elle cacha pour qu'il puisse devenir plus fort.

On passe maintenant à la partie la plus intéressante, celle où j'interviens pour sauver le monde. Non, non, ne me remerciez pas.

Le jeune Zeus, devint grand, fort, beau et puissant. De ma force bien supérieur à celle de Cronos, je le terrassai et l'obligeai à recracher mes sœurs et mes frères. Bien que Hadès, Poséidon, Héra, Déméter et Hestia soient mes aînés, ma grandeur ne pouvait que leur faire accepter que je sois leur roi. Nous nous partageâmes alors les royaumes; Les cieux devenant ainsi mon territoire (honneur au gagnant). Après avoir tiré à la courte paille... enfin je crois qu'ils ont fait comme ça, Poséidon put choisir les océans, laissant les Enfers à Hadès. Déméter, en toute simplicité, décida de s'occuper des cultures, qu'elle enseigna à l'humanité. Héra resta sur le mont Olympe, le siège de ma toute puissance, tandis que Hestia, s'occupait de maintenir l'équilibre entre nous (même si, avec moi aux commandes, pas besoin d'équilibre).

Bientôt, nous fûmes rejoins par d'autres dieux, la pluspart étant mes enfants. Ainsi, notre famille fut agrandie par la naissance d'Arès, dieu de la guerre, que j'eu avec Héra. Avec la titanide Léto, j'eu Artémis et Apollon, qui devinrent la déesse de la chasse et le dieu de... euh... d'un peu beaucoup de chose je crois... vous pouvez dire qu'il est le dieu fourre tout. Avec Métis, une océanide, je devais avoir un garçon, mais mon père me lança la même malédiction qu'il avait reçu du sien (merci la gentillesse), j'ai donc avalé Métis, pour éviter qu'elle ne donne naissance à celui qui voudrait me renverser (même si je ne vois pas pourquoi il voudrait faire ça). Après de violent mots de tête, on me fendit le crâne, pour en laisser sortir une Athéna, déesse de la stratégie guerrière, toute en armure vêtue. Par jalousie, Héra donna naissance seule à Héphaïstos, dieu du feu et des forges (Hum... tiens, je suis presque sur que c'est lui qui m'a fendu le crâne pour faire naître Athéna pourtant... bon, pas grave). De Maïa, fille d'Atlas, j'eu Hermès, qui se montra rapidement turbulent, devenant ainsi le dieu des voyageurs, des messagers et des voleurs. Nous fumes également rejoins par la top modèle Aphrodite, déesse de l'amour, née de l'écume et d'une substance provenant d'Ouranos (je veux pas savoir ce que papy faisait). Le petit dernier à nous rejoindre, fut Dionysos, qui prit la place de Hestia dans notre super conseil des Olympiens, comprenant douze dieux. Parce que oui, je trouve que le nombre douze est bien, presque... magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ss-another-dimension.forumactif.com
Zeus
PNJ Staff & Dieu de la Foudre
avatar

Messages : 40
Cosmos : 220
Date d'inscription : 28/06/2018
Localisation : Olympe
Armure : Dieu des Dieux et du Ciel

MessageSujet: Re: Histoire   Ven 29 Juin - 17:19

Les Héros

Comme vos légendes le disent, Hermès nous apporta le « Feu Divin », ou plutôt, il nous révéla l’existence du « Feu Divin » en chacun d'entre nous. Cette faculté était la source de notre puissance, celle que nous avaient transmis les Titans et que nous avons transmis à nos enfants. Du haut de notre royaume, sur le mont Olympe, nous regardions l'humanité, qui continuait de trembler au moindre danger. Alors, Prométhée, l'un des enfants de Titans que nous avons gardé avec nous, descendit sur Terre et offrit le « Feu » à l'humanité. Il ne s'agissait pas du « Feu Divin », mais seulement un fragment de celui-ci, extrêmement faible, mais assez puissante pour changer la vie. J'ai immédiatement puni Prométhée, c'était inacceptable vous voyez. Comment avait-il osé vous faire un cadeau, sans avoir prit la peine de m'en parler avant. Si toute l'humanité reçu le « Feu », seul une petite poignée était capable de l'utiliser. Petite, mais suffisante pour vous permettre d'évoluer, de grandir et de dominer ce qui vous entourait.

Je vous passe les détails de cette évolution, vous connaissez largement votre propre histoire. Ceux capables d’utiliser le « Feu » devinrent importants dans votre société, leurs compétences leur permettant de terrasser les monstres parcourant le monde. Alors qu’ils décidèrent de nommer leur don, le « Cosmos », disant tous qu’ils voyaient des étoiles quand ils l’utilisaient, l’humanité trouva un nom pour les guerriers qui avaient des capacités hors du commun, les appelants les « Héros ». Pour nous, les dieux, ce nom nous allait très bien, même si nous n’avions pas la même définition de « Héros » que vous. En effet, pour vous, les « Héros » étaient ceux qui vous protégeaient, alors que pour nous, les « Héros » étaient tous ceux capables d’utiliser le « Cosmos ». Vous en connaissez d’ailleurs pleins, comme Héraclès, Jason ou Persée, mais également Circé, Eurytion ou Minos. Les « Héros »furent vénérés pendant des années, du début de l’empire Grecque, à la fin de l’empire Romain.

Les « Héros » avaient fait un bon travail, détruisant toutes les créatures qui terrorisaient l’humanité, même celles que nous avions créé quand nous voulions vous punir. Vous sachant en sécurité avec les « Héros », nous nous sommes éloignés de la Terre. Des siècles passèrent avant que nous revenions pour voir où vous en étiez, et ma première pensée en vous revoyant fut : « Mais qu’avons-nous fait ? ». Je sais maintenant que vous laisser fut ma plus grande erreur, avec la fois où j’ai enfermé Prométhée aux Enfers… et celle où j’ai révélé ma véritable forme à Séléné… et… enfin vous avez compris. Pendant notre absence, vous vous étiez mis à croire en de nouveaux dieux, tous aussi semblables et différents à la fois. Vous avez tué pour eux, sans vous poser de question, déclenchant des guerres plus grandes que celle que nous avions dirigés. Votre corruption obligea les « Héros » à se cacher et devenir de simples légendes, luttant dans l’ombre pour détruire le peu de créatures qui vivaient encore. Votre corruption était en train de détruire la nature, qui était là avant vous, mais elle vous détruisait vous aussi. La noirceur qu’elle engendra, fit revenir les créatures que les « Héros » avaient détruites par le passé, menaçant de nouveau l’humanité.

Pour détruire la corruption, Poséidon proposa de noyer l’humanité, alors qu’Artémis voulait lâcher tous les animaux sauvages sur eux et Apollon voulait lancer ses flèches de pestes, pour les tuer de maladie. La dispute pour savoir qui les tuerait me faisait mal au crâne, mais, par chance, ma douce épouse stoppa le conflit, rapidement soutenue par Athéna et, je ne sais pas pourquoi, par Arès. Après de longues discussions, le conseil des Olympiens se mit d’accord pour protéger l’humanité, la faune, la flore, les océans et… la liberté… Hermès a vraiment de drôles d’idées parfois. Artémis, en tant que déesse de la chasse, choisi de défendre la faune. Elle fut rapidement rejoint par Apollon, son frère jumeau, qui n’eut pas vraiment le choix. Déméter et Dionysos étant tous deux liés à la nature, se mirent d’accord pour défendre la flore. Poséidon, en seigneur des océans, décida de reprendre la protection de ceux-ci. Il prévoyait déjà de lâcher sa colère sur les Hommes, aussi, je l’obligeai à prendre Aphrodite avec lui, comptant sur la tendresse qu'elle avait envers les humains pour contrebalancer. Athéna, qui était également une déesse des arts manuels, aimait les constructions que les Hommes avaient faits par le passé et voulait les protéger pour qu’ils reprennent leurs œuvres. Il ne lui fallut pas longtemps pour convaincre Héphaïstos de la rejoindre, lui qui aimait le génie créatif de l’humanité. Quant à Arès et Hermès (depuis quand sont-ils amis eux ?), ils choisirent la liberté, sans que je sache ce qu’ils voyaient dans le mot « liberté ».

Pour les aider dans leur tâche, les dieux créèrent leurs armées. Le plus rapides à avoir des armures, fut le camp d’Athéna, qui avait déjà fait des plans que Héphaïstos se fit une joie de créer. Les cinq armées furent constituées de « Héros », les sortant enfin de l’ombre. Dans un grand bruit de tonnerre (parce qu’il faut bien que tout le monde écoute), je déclarais notre retour aux Hommes. Leur annonçant qu’ils allaient pouvoir bénéficier de notre protection, comme ils l’avaient avant notre départ. Si certains d’entre eux, notamment les « Héros », répondirent favorablement à notre appel, beaucoup crurent d’abord à une farce. Parce que oui, il est possible de croire qu’il s’agisse d’un canular mondial, même quand vous entendez une voix dans le ciel. Pourtant, la preuve de notre retour était flagrante, quand Poséidon remonta l’Atlantide, offrant une nouvelle île pleine de technologie au monde, même si Héphaïstos se chargeait également d’améliorer le temple d’Athéna. Pour avoir un meilleur impact, les dix dieux protecteurs décidèrent de s’incarner sur terre, choisissant parmi les mortels, celui ou celle qu’ils jugeaient le plus digne de devenir leur réceptacle.

Cela fait maintenant 30 ans que nous sommes de retour, 30 ans de lutte contre les créatures menaçant le monde, 30 ans de lutte entre armées, chacun voulant faire passer sa protection au-dessus de celle des autres. Les batailles ne sont pas sanglantes, comme l’avait été la guerre de Troie, mais le choc entre deux « Héros » était suffisamment puissant, pour être entendu de loin. Même ainsi, certains « Communs », ceux n’ayant pas la maîtrise du « Cosmos », refusent encore de croire en nous, préférant lutter pour leurs dieux. Aujourd'hui, les premières incarnations, les premiers hôtes, viennent tout juste d'êtres désincarnés, afin de laisser place à la nouvelle génération.

Vous, qui m’avez écouté sagement, vous faîtes partie des « Héros ». Et maintenant que vous connaissez notre histoire, c’est à vous de jouer, à vous de choisir votre camp et de défendre la cause qui vous semble la plus juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ss-another-dimension.forumactif.com
 
Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya: Another Dimension :: Administration :: Paperasse-
Sauter vers: